Le Grand Potager Hyérois

A l’heure des circuits courts et des jardins partagés, la SCI « Le grand Potager des Prud’homme » à la Lieurette était une belle promesse de lendemains plus verts.

Malheureusement, à défaut de potager ou même de jardins partagés, c’est une dizaine de boxes individuels clôturés destinés à accueillir caravanes, camping-cars et mobil-homes que le nouveau propriétaire a fait discrètement construire sur son terrain pendant le confinement, sans même prendre la peine de déposer de permis de construire.


Quelques arbres gênaient ? Vite fait, bien fait, ils sont tronçonnés.
Et comme le terrain est en zone inondable, quelques milliers de m3 de remblais ont suffit pour le rehausser... 


Les serres de la Lieurette, du temps (pas si lointain) où le terrain agricole était encore exploité...

Bien sur, les voisins se sont étonnés de cette valse incessante de camions de 38 tonnes sur ce chemin rural pourtant limité à 19 tonnes à cause de ses fossés.
Mais on leur a fait « gentiment » comprendre qu’il valait mieux ne pas trop poser de questions…
Et quelques temps plus tard, le panneau de limitation du tonnage des véhicules a tout simplement disparu.

Ce n’est malheureusement pas le seul endroit dans ce quartier où des terrains agricoles changent de destination et sont remblayés pour accueillir caravanes, camping-cars et mobil-homes.
Il suffit d’ailleurs de comparer les plans de zonage de la commune disponibles sur le site de la ville (les zones agricoles y sont désignées par la lettre A) avec les vues Google Map pour s’en convaincre…
C’est d’une telle facilité qu’on se demande bien pourquoi les fonctionnaires de la mairie ne le font pas ?

Et que penser de la SAFER, Société d’Aménagement Foncier et d’Etablissement Rural, qui a vendu ce terrain agricole (tout comme celui du Fenouillet, objet de notre article du 18 aout dernier) sans même contrôler l’usage qui en serait fait ensuite ?
Se serait-elle laissée également berner par le nom évocateur donné à cette SCI ?

A la Lieurette, les nouveaux propriétaires sont apparemment de la famille du très controversé Marcel CAMPION, le « roi des forains ».
Dans ce dossier, un tel laxisme (ou une telle indulgence) de la part de l’administration ne risque-t-il pas de donner l’idée, à celui que l’on surnomme également « le PDG manouche », d’installer tranquillement à Hyères sa grand roue interdite Place de la Concorde ?




Posts les plus consultés de ce blog

Massacre à la tronçonneuse sur la Presqu'île de Giens

8 à 0

Vente du Guillaume Tell et de la Coupole