Pour les architectes hyérois, la concurrence est Rude(y)

À Hyères, difficile de trouver en ce moment un projet dans lequel le nom de Rudy RICCIOTTI n’apparaisse pas.

Après la place CLÉMENCEAU, c’est maintenant à la gare multimodale que l’architecte du MUCEM s’attelle.


Projet de gare multimodale (Hyères)

Et ce n’est pas son seul chantier en cours, loin s’en faut, puisqu’à la place de l’hôtel « Les Voiliers » sur le Port, le nom de RICCIOTTI aurait apparemment été susurré à l’oreille du promoteur, avec visiblement beaucoup d'insistance du côté de Clotis. Et notre petit doigt nous dit qu’on devrait retrouver également notre STarchitecte pour le projet du site archéologique d’OLBIA...

Car, même si leur relation est parfois en dents de scie (notamment suite aux malfaçons de la place CLÉMENCEAU), Jean-Pierre GIRAN a pris l’habitude, depuis Saint-Cyr sur mer, de régulièrement travailler avec Rudy RICCIOTTI, quitte parfois à ne pas trop s’embarrasser avec les règles de mise en concurrence…

A tel point que les autres architectes hyérois commencent à grincer des dents, du moins ceux qui n’ont pas encore assimilé les Rudy-ments et autres subtilités du clan du Saint-Cyrien.

Sans doute que le maire apprécie tout particulièrement le gout immodéré de Rudy pour le béton brut, ses courbes audacieuses savamment entrelacées ou bien encore ses célèbres résilles au nom évocateur.

A moins que ce qui séduise le maire, ce soit tout simplement la facilité déconcertante avec laquelle notre virtuose DPLG se joue de toutes ces contraintes sclérosantes d’urbanisme ? Même s’il y a parfois, il faut bien l'admettre, quelques faux-pas comme ce fut malheureusement le cas pour sa maison située dans le parc national des Calanques où Rudy a été condamné en 2018 à 4 mois de prison avec sursis et 150.000 € d’amende pour des travaux non autorisés (une banale extension de 450 m² de sa propriété) avec des ouvriers non déclarés (c’est ce qu’on appelle en langage clinique le syndrome de SCANTAMBURLO).

Sur la place CLÉMENCEAU, comme les érudy le savent, notre génial architecte qui se réclame en toute modestie de Michel-Ange, s’était (très fortement) inspiré de la place du Capitole à Rome.


Place du Capitole (Rome)
Architecte : Michel-Ange (410 AV RICCIOTTI)

Michel-Ange Vs RICCIOTTI

Sur le Port, que va d'ailleurs bien pouvoir nous concocter notre marseillais à la renommée internationale ? Pourquoi pas une variante de la Basilique (Port) Saint-Pierre de Rome de son illustre mentor ?

Et pour le site archéologique OLBIA, peut-être envisage-t-il en toute simplicité une nouvelle Acropole érigée cette fois-ci sur le mont « poubelle » du Magic World ?

Avec 12% de commission pour la place CLÉMENCEAU, notre Prince du « copier-coller » est en tout cas le champion toutes catégories du tiroir-caisse (comparativement, certains de ses collègues moins talentueux ne prennent que 6 à 8% d’honoraires).

Mais que voulez-vous, Jean-Pierre GIRAN est comme ça, il veut ce qu’il y a de mieux pour Hyères. Quitte à (nous en faire) payer le prix fort.

Car en anglais, la première phrase de la méthode ASSIMIL est : « My tailor is rich ».

Alors qu'en urbanisme, ce serait plutôt : « My architect is rich (iotti) »…

Et Dieu créa le Béton (Genèse 1:26)


Posts les plus consultés de ce blog

Le Clan du Saint-Cyrien : Partie 1

La boulangerie PASTOR baisse définitivement le rideau

Véronique BERNARDINI : elle quitte la majorité !