Au Fenouillet fleurissent des antennes 5G

Une antenne 5G vient de pousser sur un terrain de la Bayorre où étaient jusqu'à présent cultivées des pivoines.


Il faut dire que c'est beaucoup plus rentable que des fleurs puisque l'installation d'une antenne 5G peut rapporter au propriétaire du terrain jusqu'à 10.000 € de loyer annuel, garantis par un bail de 12 ans.

A l'origine de cette  drôle de plantation, une demande préalable de travaux déposée le 5 juin 2019 sur ce terrain agricole (pour des travaux qui ne le sont pas vraiment...) par la société Bouygues Télécom pour l'installation d'un "pylône  de radiotéléphonie mobile".

Par deux fois, la  commune s'est opposée à ces travaux mais la société Bouygues Télécom a finalement eu gain de cause au Tribunal Administratif de Toulon le 26 decembre 2019.
Bon gré, mal gré, la déclaration préalable de travaux a donc été  accordée le 16 janvier dernier et l'antenne, installée discrètement pendant le confinement, est désormais prête a fonctionner...

Tout cet embroglio administratif est d'autant plus surprenant que la jurisprudence semble claire : un permis de construire est requis pour toute antenne d'une hauteur supérieure à 12 mètres  (Tribunal Administratif de Dijon - 7 octobre 2010). 

Et il faut savoir que le maire a le pouvoir de refuser une autorisation d'urbanisme si le permis porte atteinte à l'environnement, au caractère ou à l'intérêt des lieux avoisinants, sites et paysages (article R. 111-21 du Code de l'urbanisme).
Ce qui nous semble être le cas pour le Fenouillet.
Souvenons-nous qu'il y a quelques années, des associations militaient d'ailleurs pour le classement du site du Fenouillet et des Maurettes.

Malheureusement, la commune est ici l'arroseur arrosé puisque Bouygues Télécom a souligné dans la procédure que même le Plan Local d'urbanisme hyérois n'avait pas considéré devoir protéger ou classer ce secteur...

En résumé, une simple déclaration de travaux suffit ici pour installer une antenne 5G de 24 mètres de hauteur à proximité du site du Fenouillet, sans avoir à déposer de permis de construire, sans aucun analyse  préalable et avec la bénédiction du Tribunal Administratif de Toulon. 

Cela fera sans doute grincer des dents tous ceux qui se sont vu refuser une déclaration préalable de travaux pour un simple abri de jardin...

En tout cas, pour les voisins, fini le doux parfum des pivoines et bonjour les radiations puisque l'antenne a été montée par erreur à l'envers et rayonnera donc bientôt  vers les habitations plutôt que vers l'autoroute...


Hyères était jusqu'à présent la première commune agricole de France en terme d'exploitants.

Vu la facilité déconcertante avec laquelle poussent désormais ces antennes à Hyères, il y a fort à parier que nous obtiendrons rapidement une AOC pour la culture des antennes 5G...

A moins que la prochaine réunion en Préfecture prévue à ce sujet ne trouve un épilogue heureux à cette situation ubuesque...

Posts les plus consultés de ce blog

Massacre à la tronçonneuse sur la Presqu'île de Giens

8 à 0

Vente du Guillaume Tell et de la Coupole