7 ans de réflexion

Le 19 janvier 2014, le lycée professionnel régional du Golf Hôtel à Hyères était une nouvelle fois sinistré, lors des inondations meurtrières qui, dans le Var, ont coûté la vie à deux personnes à Pierrefeu et à la Londe les Maures.

A l’époque, il avait fallu quinze jours pour que les élèves et les enseignants puissent retrouver le chemin de leurs classes.

Le Ministre de l’Education Nationale, Vincent PEILLON, s’était rendu quatre jours plus tard à Hyères pour annoncer le transfert de ce lycée qui avait déjà connu à deux reprises les crues violentes du Gapeau (1999 et 2011) depuis sa construction en 1975.

Dans l'urgence, un terrain avait même été trouvé dans le secteur de la Crestade, près du commissariat de Police, afin d'accueillir le nouveau lycée. 

Puis, silence radio pendant cinq ans et demi jusqu’au 20 septembre 2019 quand, à moins de 6 mois des élections municipales, Edwige MARINO, adjointe à l’Education de la ville d’Hyères mais également conseillère régionale LR, avait lu en conseil municipal un courrier, fort à propos, du Président de la Région, Renaud MUSELIER, qui confirmait sa volonté « d’aboutir à une solution rapide ».

Pas assez rapide toutefois pour le Gapeau qui inondait pour la quatrième fois le lycée, le 23 novembre suivant.

Le 11 mars 2021, après 7 ans de réflexion, et à défaut d’inaugurer les nouveaux locaux, c’est une bien belle maquette qui a été présentée par le Président de la Région PACA, une nouvelle fois à quelques semaines seulement d'un suffrage…

Présentation de la maquette du futur lycée professionnel régional (11 mars 2021)

Aussi belle qu'elle soit et aussi fournis que puissent avoir été les applaudissements de nos édiles lors de son « inauguration », il ne s'agit pourtant là que d'une simple maquette qui se révèle d'ailleurs, si on y regarde d'un petit peu plus près, bien moins volumineuse que prévu à l'origine ; le pôle tertiaire (commerce et vente) ainsi que le pôle industriel (travaux publics, menuiserie, énergétique et électro-technique) du lycée professionnel du Golf Hôtel étant en effet transférés dans le centre var.

Ayant accueilli jusqu’à 1300 élèves et 150 professeurs (2010), la capacité d’accueil ne sera désormais plus que de 700 élèves dans le futur lycée, comme indiqué dans le marché public N°5210498 du 14/04/2020 passé par le conseil régional PACA.

D’ailleurs, sans entrer dans le détail de ce marché public, le nombre de places prévues pour les demi-pensionnaires est déjà, en soi, parfaitement révélateur de cette volonté de réduction des effectifs puisqu’ils ne seront plus que 220 à pouvoir prendre leur repas du midi dans le futur restaurant du lycée, contre 370 actuellement.

Mais ne chipotons pas pour si peu et estimons-nous déjà heureux si ce nouveau lycée sort bien comme prévu de terre en 2024 ; mettant ainsi fin à un pari risqué avec la sécurité de nos enfants dans une région déjà endeuillée par la noyade tragique de deux étudiants en 2012 sur le campus de la Garde.

Quant aux enseignants qui n'ont jamais baissé les bras, écopant et nettoyant inlassablement les locaux après chaque inondation, ils ne sont, comble du cynisme, même pas encore certains d’être prioritaires pour leur affectation dans le nouvel établissement.

Posts les plus consultés de ce blog

Massacre à la tronçonneuse sur la Presqu'île de Giens

8 à 0

Vente du Guillaume Tell et de la Coupole