Dramatique accident dans le port du Levant

Le 28 décembre dernier, un homme de 55 ans a trouvé la mort sur l’ile du Levant en tentant de protéger son bateau, un jour de forte tempête.

Ayant fait toute sa carrière dans la marine marchande, Loïc était un très bon marin qui avait choisi de venir passer sa retraite au Levant. Il envisageait même d'y créer sa propre entreprise de bateau-taxi.

Une vague assassine a malheureusement mis fin à tous ses projets ; l’emportant au fond dans l’enceinte même du port.

Ses obsèques ont eu lieu le 7 janvier dernier.

A sa compagne et sa famille, toute l’équipe du Gabian Déchaîné présente ses plus sincères condoléances.

Nous ne souhaitons pas polémiquer sur cet accident tragique mais, passé le temps du deuil, on peut toutefois s’étonner de l’absence de tout article dans le journal local sur les circonstances exactes de ce drame, survenu il y a déjà près de deux semaines.

Il est vrai que ce sujet est sensible car les levantins réclament depuis des années la mise en sécurité du port, en raison notamment de la dangerosité des conditions d’embarquement et de débarquement en cas de forte houle.


Article du journal Var-Matin (25 mars 2013)

Ce qui explique sans doute la colère de ce pêcheur qui, dès la mort de Loïc, dénonçait sur les réseaux sociaux l’état du port et les promesses non tenues ayant conduit à ce drame qu’il juge « inévitable ». Pour lui, la première cause du drame, au-delà des conditions climatiques et d’une éventuelle imprudence, c'est « l’état du port ».
Et de pointer également du doigt le serpent de mer « des études, puis encore des études, et enfin des études qui ont abouti à des projets, remplacés par d’autres projets demandant des études complémentaires ».

Le maire aurait tenté, selon nos informations, de mettre fin à la polémique grandissante en demandant aux levantins d'arrêter d'exprimer leur colère sur les réseaux sociaux.

Et nous craignons malheureusement qu’il en ait fait de même avec le journal local ; expliquant ainsi l’omerta actuelle autour du drame survenu le 28 décembre dernier dans le port du Levant.

Posts les plus consultés de ce blog

Massacre à la tronçonneuse sur la Presqu'île de Giens

8 à 0

Vente du Guillaume Tell et de la Coupole