L'Égorgeur du Bon Puits

La nuit, le bruit sourd de sa béquille battant le pavé froid et humide résonne dans le quartier du Bon Puits. Tel un monstre assoiffé de sang, il erre dans les rues à la recherche de sa prochaine victime, le chapeau baissé, sa longue gabardine en loques traînant dans la fange et la poussière. Dans l'obscurité, sa silhouette entame une danse macabre, s'accompagnant du ballet lugubre des réverbères qui peignent des formes grotesques et obscènes sur les murs du quartier. 

Depuis plus d'une semaine, aucun habitant n'ose plus sortir la nuit, de peur de croiser celui que tous surnomment désormais l'Égorgeur du Bon Puits.

Mais nous sommes bien loin de Whitechapel et c'est une version lowcost de Jack l'éventreur qui sévit ici. Car d'anglais, il n'a que la canne et son accent ressemble plus à un galimatias  incompréhensible, mélange improbable d'italien et de français, qu'à l'accent « british » du tueur en série londonien.

A l'écouter, il est là pour en découdre et venger l'honneur de sa matrone, Corinne SCANTAMBURLO, à la recherche de tous ceux qui ont collaboré ou tout simplement partagé l'article (lire ici) qui les a « ridicoulisés » (avec l'accent).

A l'heure où tout homme normalement cortiqué aurait fait profil bas face à un tel scandale, de peur de perdre ses indemnités substantielles si l'opinion publique venait à réclamer la démission (légitime) de l'élu(e) mis(e) en cause, notre italien de Microcéphalie Occidentale reste fidèle à ses origines...

Car plutôt que de déposer plainte s'il s'estime réellement diffamé, le bouillant sicilien qui doit bien sentir qu'il sera extrêmement compliqué de se justifier au commissariat de police sur son travail au black et sur celui de sa conjointe, préfère utiliser une méthode plus expéditive qui a malheureusement déjà fait ses preuves à Hyères : la menace de mort.

S'il tombe sur le gabian déchaîné, Filippo GUELI prévient en effet tous ceux qu'il croise : «ié vé l'éventrer, loui couper la tête et égorger ses enfants ».

Rien que ça !

Depuis des années, cette petite frappe ritale, bien connue des services de police, était pourtant rangée des voitures et son seul crime (à part évidemment la fraude à l'URSSAF) était probablement d'écorcher la langue de Molière, comme pendant la campagne des municipales de 2020 où, avec Corinne SCANTAMBURLO, ils partageaient un faux compte Facebook grâce auquel ils assuraient le service après-vente du candidat GIRAN sur les réseaux sociaux ; n'hésitant pas à insulter voire à menacer (déjà à l'époque) leurs contradicteurs. Pour savoir lequel des deux était derrière le clavier, c'était assez simple : une faute par ligne, c'était Corinne, une faute par mot, c'était Filippo...

Aujourd'hui, notre article a visiblement donné l'envie à notre mafieux d'opérette de reprendre du service. Glaciers un jour, égorgeurs le lendemain, ils sont comme ça nos petits gars de la Cosa Nostra. Souvenez-vous en effet qu'il y a encore quelques mois, des (fili)pots de glace, il en vendait des tas alors que maintenant a sonné pour lui l'heure de la Vendetta.

L'Égorgeur Sicilien est bel et bien de retour et, d'après nos informations, l'Ange Blanc de CLOTIS, qui ne perd décidément aucune occasion de bouffer du gabian, lui aurait proposé de rejoindre Népota la Tigresse dans son équipe de catch (lire ici).

Tout ça n'est certainement pas fait pour apaiser les esprits et il est bien dommage que la « Dolce Vita » ait fermé car on aurait bien conseillé à notre vieux sicilien en guenilles dont le sang est apparemment encore aussi chaud que l'Etna, d'aller justement mettre sa tête dans le bac à glaces, histoire de se rafraîchir les idées...

Quant à nous, on aurait évidemment pu déposer plainte pour menaces de mort mais on ne va pas déranger pour si peu le commissariat de police de Hyères qui a déjà bien assez de travail avec les 15 plaintes à l'encontre de notre blog (eh oui, il y en a encore eu 2 nouvelles).

Alors, on a préféré lui faire une réponse à la sauce  « gabian », à notre Fili(pi)po.

Et, pour conclure, on va même lui donner un petit conseil à notre co-MIKO transalpin vendeur de glaces en boules : Quand tu sors dehors, Filippo, pense bien à mettre ta cappola (chapeau sicilien Ndlr) car notre progéniture que tu as menacée risquerait bien de te chier sur la tête...



Posts les plus consultés de ce blog

Le Clan du Saint-Cyrien : Partie 1

Le Petit Bain boit la tasse

Véronique BERNARDINI : elle quitte la majorité !