Les anti-béton s'invitent à la présentation des grands projets du maire

Mardi soir, les grands projets municipaux et métropolitains pour la ville d'Hyères étaient présentés par le maire lors d'une réunion publique organisée au Forum du Casino.

Sur les 2000 invitations envoyées par courrier, seulement 300 personnes avaient répondu à l'appel, traduisant bien le malaise actuel et la difficulté grandissante pour Jean-Pierre GIRAN de mobiliser ses troupes.

Plutôt que de profiter de la cérémonie des vœux prévue quelques semaines plus tard pour annoncer ses futurs chantiers, cette présentation aux allures de premier meeting de campagne, dont certains projets étaient découverts par des élus de sa majorité en même temps que l'assistance, était pour lui une manière de tester à moindre frais (sauf pour le contribuable qui règle la facture des invitations) sa côte de popularité.

Eh bien, on peut dire qu'il n'a pas été déçu !!!

Car après qu'il ait déroulé dans un long et terne monologue de plus d'une heure et demie ses grands projets communaux, tous apparemment plus écologiques et respectueux de la biodiversité les uns que les autres, devant un parterre de groupies en déambulateur et d'élus avec un pistolet sur la tempe, un incident insolite survint...

Émergeant tout à coup de cet océan de têtes grisonnantes, une dizaine de membres du collectif Hyères Ecologie Citoyenne se levèrent à la fin de la présentation en brandissant des pancartes exhortant le maire à stopper le bétonnage frénétique de notre commune.

Carole COMMANDEUR ancienne  candidate écologiste aux municipales de 2020, accompagnée d'une autre militante du collectif, se sont alors courageusement approchées de la tribune, leurs pancartes fièrement levées au dessus de leur tête sous les huées et les insultes (« cassez-vous », « dégagez »  et autres charmants quolibets...) de l'assemblée presque toute acquise à la cause du maire.

Voyant s'avancer devant l'estrade cette militante écologiste de la première heure, affichant 82 ans au compteur, le maire s'est alors fendu au micro d'un commentaire misogyne à souhait, comme il en a le secret : « Vous savez ce que j'ai rêvé, c'est que ce soit une FEMEN ! Mais là, grâce à Dieu, ce n'en est pas une ».

Voyons Monsieur le Maire, un peu de tenue, tout de même, vous êtes dans un meeting, pas sur Meetic !!!

Sans doute que la plastique de mannequins russes topless lui aurait été beaucoup plus agréable que celle de notre vénérable octogénaire militante ?

Et nous, le 2 janvier 2022, vous ne croyez pas qu'on aurait préféré plutôt voir Brad PITT tout nu dans sa salle de bain ???


Posts les plus consultés de ce blog

Le Clan du Saint-Cyrien : Partie 1

La boulangerie PASTOR baisse définitivement le rideau

Véronique BERNARDINI : elle quitte la majorité !